Condamnation des deux solidaires à Gap ce jeudi 10 janvier

Les deux maraudeurs poursuivis pour “aide à l’entrée irrégulière d’un étranger” en France ce jeudi 10 janvier ont été condamnés à des peines de trois et quatre mois de prison avec sursis (voir notamment le déroulé du procès ici). Ils feront appel de ce jugement. Après la condamnation des 3+4 de Briançon le 8 novembre dernier, ces peines confirment la volonté politique de briser les actes de solidarités et de vider les montagnes de témoins gênants. Une fois de plus, la “protection” des frontières passe avant la vie des exilés…

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.