Cagnotte Solidarité avec les exilés

Avec le confinement, plein de moyens de débrouille tels les petits boulots au black ou les événements solidaires ne sont plus possible, et de nombreuses personnes sans papiers se retrouvent en grande galère. Une cagnotte s’organise. A faire tourner partout dans vos réseaux. Solidarité !!

Bonjour à tous,

Nous créons cette cagnotte et sollicitons votre aide pour apporter un soutien financier de base, à certaines personnes exilées : demandeurs d’asile sans allocation ni logement, Dublinés, Déboutés, encore Sans Papiers ou en attente d’une régularisation, d’un jugement.Pour ces personnes, cette crise du Covid-19, vient amplifier la précarité de leur situation, notamment économique.

Nous faisons partie de différents collectifs,  de Montpellier aux Cévennes, de soutien, d’aide et de lutte auprès de personnes seules ou de familles exilées qui sont venues chercher la protection en France. Vous trouverez nos contacts au bas de cette page.

Depuis leur arrivée en France et en Europe, ces personnes subissent la législation répressive européenne en matière d’immigration, la situation aux frontières européennes et nationales se durcit d’années en années. Ces personnes doivent aussi lutter contre les montagnes administratives que représentent une demande d’asile ou l’obtention d’un titre de séjour, contre les défaillances et manquements de l’Etat en matière d’accompagnement, qu’il soit social, administratif ou économique.

Aujourd’hui, au travers de cette crise du Covid-19, les premières victimes sont, de manière générale, les personnes qui vivent déjà une situation précaire dans leur quotidien, et notamment les personnes ayant une situation administrative précaire ou pas encore régularisée, sans autorisation de travail. Ces personnes, pour vivre de manière digne, doivent user du système D. Beaucoup occupent des emplois pénibles et sous-payés, ou bien des emplois très précaires d’une semaine à l’autre. Avec le confinement, de nombreuses activités sont arrêtées et les travailleurs non déclarés subissent de plein fouet cet arrêt brutal, restant sans ressources.

Certaines personnes doivent souvent aller dans les lieux de distribution alimentaire pour remplir le frigo. Certaines de ces antennes ne sont plus actives aujourd’hui. En temps normal, il existe aussi de nombreux évènements solidaires, comme des cantines ou évènements festifs, où l’argent récolté permet à ces personnes d’avoir quelques ressources. Cette période de confinement empêche également totalement la réalisation de ces temps actions  d’entraide. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous essayons de proposer une autre forme de solidarité.

Si nous sollicitons votre soutien aujourd’hui, c’est pour venir en aide à 8 foyers en particuliers (personnes isolées et familles avec enfants). Ces personnes vivent à Montpellier, Alès et dans des villages des Cévennes. Ces personnes connaissent toutes actuellement une des situations que nous vous citions plus haut. Nous nous sommes connus par le biais des collectifs, au départ pour de l’aide administrative, des cours de français, de l’hébergement. Nous avons tissé  aujourd’hui de réels liens d’amitié et il nous semblait donc essentiel de faire cette action avec eux.

L’argent que vous donnerez leur sera versé intégralement, de manière équitable entre chaque foyer. Si jamais la solidarité financière est au rendez-vous et que la somme récoltée dépasse les besoin des personnes concernées, nous pourrons partager cette somme avec d’autres réseaux, afin qu’elle profite au plus grand nombre.

Le but de cette cagnotte est de permettre de répondre à un besoin économique à court terme du à cette période de confinement et de crise sociale.

Nous réfléchissons aussi dans un second temps à mettre en œuvre d’autres formes d’actions, témoignages, articles, lettres ouvertes, cette fois afin de rappeler aussi leurs responsabilités aux instances, qui par leur actions ou inactions, entretiennent la précarité de ces personnes.

Par avance, nous vous remercions pour eux de votre solidarité !

https://www.leetchi.com/c/solidarite-avec-les-exiles-covid

Posted in General | Leave a comment

Rassemblement demain jeudi 27 février 2020 à 17h30. Devant la préfecture du Gard.

A Nîmes…

Soufiane DAHIR est toujours au centre de rétention de Nîmes. Il a commencé une grève de la faim.
Soufiane, sa femme Souad et leurs trois enfants Aya 12 ans, Ali 10 ans, et Rita 9 ans viennent de vivre un cauchemar. Il y a encore une semaine ils avaient un toit, à Ajaccio, les enfants allaient à l’école. Soufiane avait pendant, donnés des cours d’arabe dans les écoles
primaires et s’apprêtait à faire de même à Mantes La Jolie ou il venait d’obtenir un contrat. Sa femme Souad avait également une promesse d’embauche.
Les cartons se remplissaient.
Brutalement à 6h du matin la police aux frontière est intervenue, porte fracturée sans préavis, brutalités, humiliation etc etc… l’ensemble de la famille a été transportée par avion privé d’Ajaccio à Nîmes et incarcérés, enfants y compris au centre de rétention.
Si le CRA de Nîmes a été construit pour y enfermer des familles avec enfants de tout âges, cela faisait bien longtemps qu’on y avait vu un enfant. L’indignation générale avait fait reculer les préfets les plus zélés.
Mme Dahir et ses enfants ont été libérés après quelques heures de rétention mais frappés d’une assignation à résidence dans le Gard sans qu’aucun lieu de mise à l’abri ne leurs soit proposé.
Le 115 leur assure un hébergement à l’hôtel reconduit au jour le jour sans assurance du lendemain, les enfants ne son plus scolarisés. Soufiane lui est toujours au centre de rétention malgré une décision favorable à sa libération du juge des libertés mais refusée par la
cour d’appel suite au recours du préfet de Corse.

Posted in General | Leave a comment

Cantine Sans Frontières : Samedi 29 février – menu Algérien et Centrafricain !

Au menu de la cantine ce mois-ci,  avec : menu Algérien et Centrafricain : Salade méditerranéenne, Saka-saka (bœuf en sauce), Semoule et Lait fermenté !

Samedi 29 février à partir de 12h30 à la Rétive à Alès (42, rue du Fbg d’Auvergne)

Nous rappelons que l’argent récolté lors des Cantines sans frontières est destiné à être reversé à des personnes ne bénéficiant, pour la très grande majorité et du fait de leur situation administrative irrégulière, ni de la possibilité de travailler légalement, ni de celle de percevoir une quelconque aide sociale. Cela signifie dans le monde capitalisé que nous connaissons toutes et tous rencontrer de très grandes difficultés pour se loger, se nourrir où acheter n’importe quel bien de consommation de la vie courante. Les Cantines sans frontières sont un moyen de s’en sortir collectivement et sont organisées avec les personnes concernées. Elles sont aussi un moment de rencontre, d’échange et de convivialité.

Venez nombreux et faîtes passez l’info !

Posted in General | Leave a comment

[Marseille] CommemorAction des morts aux frontières

Repris de Marseille Infos Autonomes.

Pour commémorer tou.te.s ces mort.e.s et disparu.e.s aux frontières de l’Europe – en Méditerranée, dans le désert, ou dans les centres de détention européens – nous nous rassemblerons le 6 février 2020 au vieux port de Marseille. Nous nous rassemblerons pour que notre deuil devienne action collective. Nous nous rassemblerons pour dénoncer la violence mortelle des régimes frontaliers mondiaux.

En 2014, la police des frontières espagnole (Guardia Civil) a massacré 50 personnes qui tentaient de passer la frontière dans l’enclave espagnole de Ceuta. Ces massacres n’ont toujours pas été reconnus. Quant aux meurtriers, ils restent impunis.

Et le massacre continue ; durant ces six dernières années, plusieurs milliers d’autres personnes ont perdu la vie et ont été victimes de disparition forcée en Méditerranée occidentale, en Mediterranée centrale, en mer Egée, dans le Sahara, sur le fleuve Evros, à Calais et ailleurs.

Pour commémorer tou.te.s ces mort.e.s et disparu.e.s aux frontières de l’Europe – en Méditerranée, dans le désert, ou dans les centres de détention européens- nous nous rassemblerons le 6 février 2020. Nous nous rassemblerons pour que notre deuil devienne action collective.

Nous nous rassemblerons pour dénoncer la violence mortelle des régimes frontaliers mondiaux.
Nous nous rassemblerons et accuserons les auteurs de meurtre : Les gouvernements qui contraignent toujours davantage les trajets, externalisent les frontières et dissuadent les migrant.es par tous les moyens possibles.

Ce 6 février 2020, nous nous réunirons et protesterons aux frontières extérieures de l’Europe, au Maroc, en Tunisie, mais aussi dans de nombreuses villes européennes (Ceuta, Barcelone, Berlin, Marseille, Milan et autres) pour rappeler que la violence meurtrière prend sa source au cœur de l’Europe.

Nous nous sommes déjà réunis par le passé, et nous nous réunirons à l’avenir. Dans un autre lieu, à une autre date, car les crimes contre l’humanité marquent tant de jours de l’année de chagrin et de colère qu’il est impossible d’en choisir un seul.

Avec le terme de “CommemorAction”, nous promettons que :

  • Nous n’oublierons pas celles et ceux qui ont perdu la vie ou qui ont été porté.es disparu.es.
  • Nous continuerons de lutter contre les régimes frontaliers meurtriers.
  • Nous offrirons des espaces de commémoration et bâtirons des forces collectivement à partir de nos deuils.
  • Nous ne resterons pas seul.e.s et nous n’abandonnerons pas.
  • Nous nous battrons pour la liberté de mouvement et la dignité humaine de tous et toutes, jour après jour.

Jeudi 6 février 2020 rejoignons-nous à 17h30 sur le Vieux Port avec des fleurs, des origamis, des chansons, des poèmes, des cris, des pleurs, des bras, des idées, des bateaux, des films, des photos, de la rage -tout ce qui nous parle- pour que les disparitions de toutes celles et ceux qui nous manquent s’entendent, se voient, existent !

Posted in General | Leave a comment

Répression à la frontière : procès de deux maraudeur.ses

Repris de Vallées en Lutte.

Le jeudi 13 février prochain, deux maraudeuse.eur.s passent en procès au tribunal de Gap pour « outrage sur agents » et « refus de signalétique» suite à une maraude effectuée le 26 novembre dernier.

Ce procès s’inscrit pleinement dans le contexte de répression qui existe aujourd’hui aux frontières et partout ailleurs, sur les personnes en soutien mais aussi et surtout sur les migrant.e.s.

Effectivement, les intimidations et la répression qu’exerce l’État sur les personnes solidaires à travers des contrôles ciblés, des amendes, du harcèlement policier, des procès,etc., ne sont qu’une petite partie de l’arsenal de répression mis en place par les autorités dans le cadre des politiques anti-migratoires.

Les contrôles au faciès, les tabassages et vols de la part des flics, le parcours du combattant en préfecture, la non prise en charge des mineurs dans certaines villes, l’enfermement en CRA (Centre de Rétention Administratif) dans des conditions atroces, les expulsions réalisées « parce que ton pays n’est pas considéré comme suffisamment dangereux » ou alors juste que la France s’en fout, sont le quotidien que peuvent vivre les gens arrivant ici sans les bons papiers.

Ces répressions orchestrées par l’État et mises en place par le duo Police-Justice semblent viser toutes les personnes et organisations considérées comme indésirables, toutes les formes de solidarités n’étant pas au profit de leur nation, toutes les formes d’actions ne s’inscrivant pas dans leur patriotisme.

Face à ces politiques mortifères, continuons à nous organiser ! Rendez-vous jeudi 13 février dès 8h30 devant le tribunal de GAP.

N’hésitez pas à faire passer l’info

Feu aux frontières!

Posted in General | Leave a comment

Cantine Sans Frontières – Samedi 25 janvier : repas Albanais !

Au menu de la cantine ce mois-ci, repas Albanais avec : Salade méditerranéenne, Qoftes (boulettes de bœuf), Purée de pommes de terre et Tiramisu !

Samedi 25 janvier à partir de 12h30 à la Rétive à Alès (42, rue du Fbg d’Auvergne)

Nous rappelons que l’argent récolté lors des Cantines sans frontières est destiné à être reversé à des personnes ne bénéficiant, pour la très grande majorité et du fait de leur situation administrative irrégulière, ni de la possibilité de travailler légalement, ni de celle de percevoir une quelconque aide sociale. Cela signifie dans le monde capitalisé que nous connaissons toutes et tous rencontrer de très grandes difficultés pour se loger, se nourrir où acheter n’importe quel bien de consommation de la vie courante. Les Cantines sans frontières sont un moyen de s’en sortir collectivement et sont organisées avec les personnes concernées. Elles sont aussi un moment de rencontre, d’échange et de convivialité.

Venez nombreux et faîtes passez l’info !

Posted in General | Leave a comment

Cantine solidaire à Saint Jean du Gard, samedi 18 janvier à 12h

SAMEDI 18 JANVIER À PARTIR DE 12H CANTINE SOLIDAIRE À LA LÉZARDE

Fin de mois difficile, retard de paiement RSA, facture imprévue ou réparation automobile hors de prix, étant donné les difficultés financières rencontrées par un grand nombre de gens, nous souhaitons mettre en place une cantine solidaire à prix libre dont la recette sera reversée aux personnes en galère. Un fonctionnement collectif sera mis en place et chacun pourra bénéficier et organiser ces événements.

Ce Samedi au Menu : SPÉCIALITÉS CAMEROUNAISES.

Posted in General | Leave a comment

Cantine Sans Frontières – Samedi 28 décembre : repas Camerounais !!

Pour la dernière cantine de l’année, au menu, un repas camerounais avec : haricots blancs et riz, cuisses de poulet grillées, jus de Bissap.

Samedi 28 décembre à partir de 12h30 à la Rétive à Alès (42, rue du Fbg d’Auvergne)

Nous rappelons que l’argent récolté lors des Cantines sans frontières est destiné à être reversé à des personnes ne bénéficiant, pour la très grande majorité et du fait de leur situation administrative irrégulière, ni de la possibilité de travailler légalement, ni de celle de percevoir une quelconque aide sociale. Cela signifie dans le monde capitalisé que nous connaissons toutes et tous rencontrer de très grandes difficultés pour se loger, se nourrir où acheter n’importe quel bien de consommation de la vie courante. Les Cantines sans frontières sont un moyen de s’en sortir collectivement et sont organisées avec les personnes concernées. Elles sont aussi un moment de rencontre, d’échange et de convivialité.

Venez nombreux et faîtes passez l’info !

 

Posted in General | Leave a comment

[Niger] Un millier de réfugiés quittent le camp du HCR et entament un sit-in de protestation

Lundi 16 décembre, un millier de réfugiés présents dans le camp situé à 15 km d’Agadez quittent les lieux pour entamer une marche de protestation et un sit-in devant les bureaux du HCR. Ceux-ci attendent le traitement de leur demande d’asile et la ré-installation qui leur a été promise en Europe.

“Après deux ans de vie ici, nous ne pouvons plus rester sur ces lieux. On préfère retourner en Libye ou au Soudan vivre les affres de la guerre ou des tortures que de rester ici.”

Plus d’infos ici.

Posted in General | Leave a comment

[Clavière] 22 Décembre – journée à la frontière !

La frontière sépare et tue. Skieurs et touristes peuvent la traverser comme si elle n’existait pas. Celleux qui n’ont pas les “bons papiers” sont traquées et refoulées. Cacher, se taire et réprimer sont les mots d’ordre des flics et des entrepreneurs du tourisme.

Brisons l’indifférence sur ces pistes de ski !
Pour un monde sans frontières ni autoritarismes

Rendez-vous 11 h sur la place de l’église à Clavière. Venez nombreux !!!

Posted in General | Leave a comment