Communiqué de demandeurs d’asile Place Felix Baret (Préfecture) à Marseille

Hier soir, après la manifestation dans les rues et quartiers de Marseille, les demandeur.ses d’asile ont décidé de passer la nuit devant la préfecture (malgré la pluie et la longue marche de la journée) pour exiger un entretien avec le préfet. Voici leurs revendications :

“Nous sommes des demandeurs d’asile sous le joug de la procédure Dublin. Cette directive européenne implique que les demandeurs d’asile ne peuvent enregistrer leur demande que dans le premier pays européen où leurs empreintes ont été relevées. Parfois par la force et sous la torture et principalement dans les pays d’entrée du Sud de l’Europe. Ces pays ne sont pas en mesure de nous accueillir et d’examiner nos demandes d’asile. Depuis plusieurs mois en France, nous sommes sous la menace d’une expulsion en raison de ce règlement Dublin, sans aucune possibilité de faire valoir nos droits en France. Nous sommes expulsés, traqués, poussés à la clandestinité, coupés de toutes ressources, aides ou possibilités de travailler, sans savoir on nous pourrons un jour nous installer. Ce règlement permet aux pays européens de bloquer l’accès à l’asile partout en Europe et entre en contradiction avec l’accès à un droit d’asile effectif. A partir de ce soir nous occupons la place Félix Baret devant la préfecture pour exiger une rencontre avec le préfet afin d’obtenir le retrait du règlement Dublin nous concernant. Ce règlement permet toutefois à la préfecture d’appliquer une clause discrétionnaire pour lever les menaces d’expulsion à notre encontre. Nous convions la presse et tous celles et ceux qui se sentent concernés à venir nous soutenir et nous écouter lors d’un petit déjeuner lundi matin à partir de 8h.”

Stop Dublin !! Stop Expulsions !!

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.